7 conseils pour entretenir sa piscine

7 conseils pour entretenir sa piscine

Installation de confort, la piscine est aussi un équipement de décoration qui donne splendeur et attrait à votre jardin. Pour en jouir sur la durée, vous devez en prendre efficacement soin. Entretien de l’eau, nettoyage du bassin, entretien du bois de piscine et du liner, contrôle de qualité, voici les conseils à suivre pour entretenir au mieux votre piscine…

Nettoyer simplement et efficacement

Durant la pleine saison, la piscine doit être nettoyée au moins une fois par semaine. Il s’agira d’épurer l’eau des insectes, feuilles et autres déchets qui s’y sont déposés. Pour ce faire, deux options s’offrent à vous : le nettoyage manuel ou automatique.
Comme il l’indique, le nettoyage manuel se fait à la force du bras. Il s’agira de retirer les éléments restés en surface à l’aide d’une épuisette et d’utiliser un balai pour extraire les déchets présents au fond du bassin (sable, gravier). Une tâche plutôt fastidieuse et chronophage que vous pourrez vous épargner en optant pour le nettoyage automatique.

Ici, la tâche de nettoyage est assurée automatiquement par un aspirateur, un robot ou un nettoyeur à pression. Si vous optez pour l’aspirateur, branchez-le sur le skimmer, le retour d’eau ou la prise balai de la piscine. Une fois en place, il aspirera les saletés présentes en se déplaçant tout seul au fond du bassin. Toutefois, son rayon d’action demeure limité.
Le robot par contre, propose un service plus efficace puisqu’il peut atteindre tous les recoins du bassin. Vous n’aurez qu’à le programmer en amont en fonction de la forme et des dimensions de la piscine.

Veillez à la qualité du traitement

Nettoyer l’eau de ses impuretés visibles ne suffit pas à la maintenir saine. Il faut également la traiter, et ceci, avec les bons produits. En général, les désinfectants utilisés sont : le chlore, le brome et l’oxygène actif.

Le chlore

Efficace lorsque le PH de l’eau est faible (entre 7 et 7,4) pour éliminer les bactéries et les impuretés, il affecte par contre le PH et dégage une forte odeur autour du bassin.

Le brome

Désinfectant naturel, il élimine efficacement virus, bactéries, champignons, même à PH élevé. Aussi, il est inodore.

L’oxydant actif

Il désinfecte et clarifie l’eau. Il permet de lutter également contre les algues, agit à quelque soit le PH et est inodore. Toutefois, il n’est adapté qu’aux piscines de faible volume (50 à 60 l) et ne détruit pas les algues.

Traiter efficacement l’eau

Durant la saison, il est recommandé de traiter l’eau du bassin une fois par semaine, si possible tous les deux jours si le mercure est haut. Il faudra donc veiller à garder un bon niveau de PH (entre 7,2 et 7,6), désinfecter, et clarifier l’eau en diffusant du floculant. En cas d’indisponibilité, pensez à utiliser des désinfectants multifonctions à diffusion lente.

Chauffer l’eau

Installez un réchauffeur électrique pour maintenir l’eau à température et accroître le confort. Cet aspect de l’entretien permet simplement d’améliorer le confort.

Mettre une couverture d’été

Si vous devez vous absenter pour un long moment, pensez à recouvrir votre piscine d’une bâche d’été. Ceci pour limiter la pollution de l’eau et économiser de fait les produits de traitement. Il existe plusieurs modèles de couverture (avec ou sans UV, polyéthylène, etc.).

Hiverner la piscine

À l’approche de l’hiver, l’hivernation s’impose dès que la température de l’eau descend sous les 15 °C. Elle permettra alors de protéger les installations de la piscine, empêcher les dépôts de calcaire et éviter que les algues prolifèrent.

Les étapes de l’hivernation sont :

  • Nettoyage du bassin, des skimmers et du filtre (pompe, système de filtrage…)
  • Ajustement du PH entre 7,0 et 7,4
  • Application d’un produit d’hivernage
  • Baisse du niveau d’eau en dessous des buses de refoulement
  • Déploiement d’une bâche opaque qui limite la photosynthèse.

Sous-traiter l’entretien

Vous pouvez confier l’entretien de votre installation à un professionnel. Il peut s’agir de votre pisciniste ou d’une station de contrôle automatique. Il faudra compter entre 400 et 600 € pour deux visites annuelles.
Au besoin, n’hésitez pas à consulter notre annuaire pour solliciter les services d’un bon professionnel de l’entretien des piscines.

Ces articles peuvent aussi vous intéresser