Protéger sa piscine en hiver

piscine

Pourquoi protéger sa piscine quand arrive l’hiver ?

L’été terminé, les beaux jours se font rares. Dès lors, il arrive fréquemment de se désintéresser de son bassin d’agrément. Pourtant l’hivernage d’une piscine, qu’elle soit hors sol ou enterrée, est une étape à prendre avec sérieux. Pour quelles raisons ? Il permettra d’éviter les gelées et ainsi de protéger la structure et les équipements de potentiels dégâts pouvant toucher les parois, la tuyauterie, les liners ou encore la pompe. Cette action a également pour principe de conserver une eau de qualité et de parer au fait de se retrouver avec une piscine verte foncée.

Au final, veiller au bon entretien de votre espace de loisir vous fera gagner du temps et de l’argent. Notez bien que l’hivernage est conseillé lorsque la température de l’eau est comprise entre 12 et 15°C, seuil au-dessus duquel les algues et les bactéries se développent. Vous avez la possibilité de recourir à deux types d’hivernage. Actif, la piscine fonctionne au ralenti avec une filtration qui fonctionne tous les jours. Passif, la filtration est arrêtée, les canalisations nettoyées et le bassin recouvert d’une bâche pour assurer sa protection.

Quelles astuces appliquer et erreurs à ne pas commettre ?

Déjà, il faut à tout prix éviter de vider entièrement l’eau. Pour la simple raison que le poids de l’eau régule la structure et permet ainsi d’éviter toute déformation ou fissure. Optez également pour une bâche d’hivernage qui fera non seulement office de protection mais aussi évitera tout amoncellement de feuilles mortes ou autres détritus au fond du bassin. Veillez aussi à mettre un produit d’hivernage qui empêchera la prolifération des algues et des bactéries mais aussi empêchera les dépôts calcaires. De plus, son action longue durée stabilisera l’eau tout l’hiver. Si vous habitez une région dans laquelle le gel est fréquent, pensez à ajouter des dispositifs anti-gel. Ils peuvent prendre la forme de bouchons ou de flotteurs et à ranger tous vos accessoires de piscine.

Enfin, il est recommandé d’éviter de remettre en service sa piscine trop tardivement. Cela s’explique, avec la venue du printemps, par une hausse des températures qui va chauffer l’eau et accentuer le développement d’éléments néfastes tels que algues ou bactéries. L’entretien nécessite également une surveillance régulière. Mais pas de panique. Pour des conseils avisés et se procurer les produits adéquats, il existe de nombreux professionnels performants dont vous pouvez prendre l’attache.

Ces articles peuvent aussi vous intéresser