Ranger sa piscine en hiver : conseils

Ranger sa piscine en hiver : conseils

Il ne s’agit pas seulement de ranger bouées et matelas gonflables à la fin de la belle saison. Quand la température commence à baisser, il faut songer à procéder à l’hivernage de la piscine. Cette opération vise à protéger le bassin pendant l’hiver. Ainsi, la piscine sera fin prête pour le retour du soleil.

Des conseils pour mettre sa piscine à l’abri

Un professionnel de l’entretien de piscines intervient sur place afin d’effectuer les opérations nécessaires. Il vaut mieux que la piscine reste « en eau » durant l’hiver sauf si un nettoyage important ou des réparations sont envisagés.

Avant tout, la température de l’eau sert de critère pour la marche à suivre. Si elle dépasse les 12°C, la filtration doit être maintenue car sinon, des micro-organismes bactériens peuvent se développer. On peut ralentir le système de filtrage, sans pour autant l’arrêter. Si la température tombe en dessous de 12°C, un hivernage passif s’impose. Dans ce cas, les filtres peuvent être mis au repos. D’autres étapes sont nécessaires pour compléter cet hivernage passif.

La méthode pour protéger sa piscine en hiver

Le spécialiste de l’entretien des bassins de baignade procède à un nettoyage méticuleux. Il commence par aspirer les feuilles et autres déchets qui souillent l’eau de baignade. Ensuite, il effectue un nettoyage :

  • de la ligne d’eau ;
  • des marches ;
  • du fond ;
  • des parois.

Il va ensuite descendre le niveau de l’eau. Celui-ci doit se situer 10 cm au-dessous des buses qui refoulent l’eau filtrée. Le professionnel ferme donc la vanne du dispositif d’écumage et celle de la prise balai. Il positionne la vanne multivoies en mode « lavage ». Ensuite, il active la pompe filtrante pour que l’eau s’évacue jusqu’au niveau souhaité. Enfin, toutes les buses et prises sont équipées de bouchons pour éviter le retour de l’eau.

Quelques conseils pour éviter le calcaire

Ces précautions valent aussi pour préserver le bassin des effets néfastes du gel. Un professionnel verse un produit d’hivernage adéquat dans l’eau. Cette mesure de prévention évite aux parasites de se développer. Des flotteurs sont parfois ajoutés à la surface de l’eau. Si jamais il fait très froid, ces objets font obstacle au gel et écartent les risques sur la structure du bassin.

Les équipements de la piscine sont retirés, à savoir le plongeoir et l’échelle. La personne chargée de l’hivernage recouvre ensuite le bassin avec une bâche adaptée. Ainsi l’eau est protégée de la pluie et des débris végétaux apportés par le vent. Pour finir, le professionnel ne manque pas de débrancher le tableau électrique.

Si vous souhaitez mettre votre piscine à l’abri des rigueurs de l’hiver ou seulement pour une période de « repos », contactez un professionnel. L’annuaire de notre site répertorie les meilleurs experts près de chez vous.

Ces articles peuvent aussi vous intéresser