Quels dispositifs de sécurité choisir pour sa piscine ?

dispositif sécurité piscine

Afin de protéger les enfants en bas âge et même les adultes des risques de noyade et accidents de baignade, la législation française oblige depuis quelques années les propriétaires de piscines (partiellement ou totalement enterrées), à s’équiper d’un dispositif de sécurité. Entre bâches, alarmes, barrières et abris, les solutions de sécurité qui s’offrent à vous sont plurielles. Chaque équipement étant un choix potentiel, en fonction de sa configuration, de vos attentes, et évidemment de votre budget.
Quels sont alors les points forts de chaque dispositif ? Faut-il associer plusieurs systèmes ? Les réponses contenues dans ce petit guide vous aideront à y voir plus clair.

Les dispositifs de sécurité pour piscine

L’alarme sonore

Il existe deux sortes d’alarme :

  • l’alarme de détection d’immersion : plongée dans la piscine, elle alerte au moment de la chute d’une personne dans le bassin. Elle a l’avantage de détecter toute immersion, indépendamment du point de contact avec le corps.
  • l’alarme de détection périphérique : c’est un système infrarouge qui scanne le périmètre de la piscine grâce à des faisceaux invisibles. L’alarme retentit dès qu’un individu pénètre dans le périmètre scanné.

Les barrières

Elles sont destinées à empêcher les moins de 5 ans de s’approcher de la piscine. La norme exige une hauteur minimale de 1,10 m. Les barrières sont conçues de manière à résister aux tentatives d’ouvertures forcées. Pour davantage de sécurité, elles se verrouillent automatiquement après chaque passage. En général, elles sont associées à un portillon muni d’un système de verrouillage.

Les abris de piscine

C’est sans doute le dispositif le plus onéreux pour protéger votre piscine. Ils sont aussi fiables que les barrières et empêchent les moins de cinq ans d’atteindre le bassin. En plus d’être esthétiques, ils sont peu coûteux en frais d’entretien.

Les bâches

Bien que souples, les bâches peuvent résister à un poids de 100 kg. En plus de protéger votre bassin de la pollution extérieure (feuilles, déchets), les bâches permettent de réchauffer l’eau d’environ 5 ° en hiver. Elles préservent également la pureté de l’eau en limitant la prolifération des algues, et des organismes unicellulaires. Petite recommandation, pensez à investir dans une bâche de sécurité qui respecte la norme NF P90-308. Ainsi, vous avez l’assurance que votre dispositif de sécurité ne s’enfoncera pas et qu’il ne laissera pas non plus quelqu’un glisser en dessous.

Si vous hésitez à choisir parmi les dispositifs présentés ci-dessus, vous pouvez toujours demander conseils à l’un des pisciniers professionnels référencés dans notre annuaire.

Pour en savoir plus :

Articles en relation