Tout savoir sur le local technique de la piscine

local technique piscine

Les différents types de locaux techniques

Le local technique est une installation destinée à abriter les équipements pour le filtrage de l’eau de la piscine. Lieu de rangement indispensable, il est généralement construit à proximité du bassin. Il permet de garder au sec les éléments consacrés au traitement de l’eau. Parmi lesquels, le filtre de la piscine ou la pompe. Mais aussi les produits d’entretien de l’eau, les bâches et les jeux de piscine. C’est pourquoi, le local doit être assez grand afin de permettre la manipulation de tous ces équipements et leur réparation, si besoin est. Communément, il existe quatre sortes de locaux techniques. Le local hors-sol, situé au-dessus du niveau de l’eau de la piscine, dont l’aménagement est très facile à mettre en œuvre. Il se différencie du local enterré ou semi-enterré qui, lui, se situe sous le niveau de l’eau et permet d’avoir une pompe amorcée en permanence.

Un autre aménagement, très courant, consiste à intégrer le local technique à la structure de la piscine. Livré en kit et préfabriqué, son installation est simplissime. Enfin, le pool house est quant à lui un véritable abri dont la fonction est d’abriter le local technique. Dans ce cas, il peut-être aménagé dans une cave ou même dans une pièce de votre maison, ce qui s’avérer très pratique.

Le choix du lieu de l’installation

Quel est l’endroit idéal pour ériger votre local technique ? Deux solutions sont généralement préconisées. La première est de le mettre à un endroit éloigné du bassin. Mais cela compliquera la mise en œuvre car de longues canalisations seront nécessaires à son fonctionnement et les risques de fuites seront plus fréquents. La seconde, de loin la plus pratique, est de l’installer à proximité du bassin. Mais, cette fois, vous risquerez non seulement d’être gêné par le bruit et par la pollution visuelle qu’il représente. Toutefois, des aménagements peuvent palier à ces inconvénients. Cependant, plus le local sera proche, plus son rendement sera optimisé. C’est pour cette raison qu’il est le plus souvent recommandé de le mettre en place entre 5 et 10 mètres, si le terrain le permet. Le choix sera donc avant tout tributaire de vos moyens financiers et de la place que vous pourrez lui dédier.

Pour vous aider et vous conseiller, n’hésitez pas à prendre l’attache de professionnels spécialisés habitant dans votre région dans l’annuaire du site.

Pour en savoir plus :

Articles en relation