Contrôle du taux de pH de l’eau de sa piscine

Contrôle du taux de pH de l’eau de sa piscine

Analyser l’eau de la piscine est indispensable pour s’assurer de la qualité de l’eau et de la durabilité des équipements. Le contrôle du taux de pH de l’eau de sa piscine permet de se baigner dans des conditions optimales de confort et de préserver le matériel lié à la piscine. Découvrons pourquoi…

L’indispensable contrôle du taux de pH de l’eau de sa piscine

Le pH, abréviation de potentiel hydrogène, mesure le caractère acide ou basique d’une solution aqueuse. Ceux qui ont conservé quelques souvenirs de leurs cours de chimie savent qu’un pH significativement inférieur à 7 caractérise un milieu acide (jus de citron, vinaigre, etc.). Au contraire un pH nettement plus élevé que 7 marque un milieu basique (soude, etc.). Un pH proche de sept correspond à la neutralité : il n’est pas besoin d’être un crack en chimie pour comprendre que c’est ainsi que l’on a affaire à une eau moins agressive.

Analyser l’eau de la piscine pour conserver un pH optimal

La valeur optimale de pH pour une eau de piscine se situe entre 7,2 et 7,4. Le confort de baignade est parfait (pas de picotement dans les yeux). L’eau reste pure, sans turbidité due à la précipitation de calcaire (en milieu basique) ni croissance des algues. Les éléments de la piscine (liner, bonde, robot de nettoyage, etc.) ne subissent pas d’attaque chimique et durent plus longtemps. Stabiliser le pH est ainsi indispensable à l’entretien de sa piscine !

Le remplissage initial de la piscine peut amener à un pH assez loin de cette valeur idéale, en cas d’utilisation d’une eau de puits ou de forage. Il faudra alors absolument analyser l’eau de la piscine afin de s’assurer de la valeur du pH. La correction du pH se fait ensuite par l’ajout de produits d’entretien, que vous trouverez chez tous les bons piscinistes. Ces produits permettent soit de remonter, soit de baisser le pH pour le ramener dans la fourchette optimale.

Le pH de la piscine varie en général lentement, une fois la stabilisation initiale effectuée. Il n’y a alors plus qu’à effectuer épisodiquement le contrôle du taux de pH de l’eau de sa piscine, sauf en cas d’usage intensif (fête avec beaucoup d’invités) ou de pluies importantes qui vont venir perturber l’eau de la piscine.

N’hésitez pas à consulter notre annuaire de professionnels pour sélectionner le pisciniste qui vous aidera à profiter pleinement de votre piscine grâce à un entretien régulier !

Ces articles peuvent aussi vous intéresser