Quel type d’éclairage choisir ?

Quel type d'éclairage choisir ?

Éclairage de piscine : tout ce qu’il faut savoir pour le réussir

Éclairer sa piscine permet non seulement de la rendre visible en pleine nuit pour une meilleure sécurité, mais aussi de lui offrir un certain côté esthétique. En effet, avec l’éclairage, vous pourrez mettre en valeur les abords de votre piscine et ainsi les délimiter pour qu’ils soient bien visibles la nuit. Il ne suffit pas toutefois d’y installer n’importe quel type d’éclairage, car il existe certaines réglementations à suivre sur le voltage, l’orientation et le choix des couleurs de l’éclairage.

Les différents types d’éclairage de piscine

Il existe mille et une façons d’éclairer sa piscine avec les différentes méthodes aujourd’hui disponibles et la large gamme d’éclairage proposée sur le marché. Vous pourrez ainsi choisir entre les projecteurs à incandescence ou halogène, qui offrent un éclairage puissant.

Les projecteurs LED proposent un large choix de couleurs et sont des plus performants en termes d’éclairage et des plus économiques en matière de consommation d’énergie. La fibre optique qui fonctionne grâce à un générateur de lumière et une lampe unique a l’avantage d’être très économe et d’éviter tout risque d’électrocution.

Si vous optez par contre pour une lampe solaire, il est plus judicieux de l’intégrer depuis l’installation de la piscine, car certains projecteurs sont à fixer dans le sol et non loin du bassin. Dans tous les cas, il est important de prendre quelques conseils auprès d’un spécialiste de l’installation dune piscine pour éviter de faire des erreurs.

Un éclairage de piscine suivant les réglementations en vigueur

Des réglementations précisent le zonage et les volumes de sécurité adaptés pour un éclairage plus accommodé et sécurisé. De ce fait, toutes les parties à l’intérieur du bassin, sous le niveau de l’eau ou au-dessus, jusqu’à l’entourage de piscine sont catégorisées dans le volume 0 et ne peuvent être éclairées que par des luminaires avec indice de protection IPX8 et alimentées par une tension maximale de 30 V en courant continu et de 12 V en courant alternatif.

Pour les zones délimitant les alentours du bord du bassin sur une distance de 2 mètres, catégorisée dans le volume 1, les luminaires devront avoir un indice de protection IPX5 et doivent être positionnés à une hauteur de plus de 2,5 mètres de la surface autour du bassin.

En ce qui concerne les zones s’étendant sur une distance de 1,5 mètre suivant les limites du volume 1, ils seront pourvus d’une isolation renforcée et protégés par un disjoncteur différentiel de 30 mA. Depuis l’annuaire, vous pourrez contacter un professionnel de l’installation dune piscine qui saura vous donner les meilleurs conseils sur le type d’éclairage adapté pour votre piscine.

En savoir plus :

Une piscine économe en énergie

Articles en relation