Comment vider la piscine ?

Comment vider la piscine ?

Quelles sont les risques de vider sa piscine ?

La vidange intégrale du bassin comporte des risques. C’est pourquoi, il ne faut l’envisager qu’en cas de force majeure. En effet, les risques existent. Parmi eux, la possibilité de fracturer la structure.

L’eau à un poids : 1m3 d’eau pèse 1 tonne. Si votre piscine fait 50 m3, ce sont 50 000 kilos d’eau qui seront évacués. Cette masse exerce une pression sur les parois mais aussi sur le fond du bassin. De plus, la résistance exercée par la masse d’eau disparaît. Du coup, le sol peut librement faire pression sur la structure et la fissurer.

Dans le cas d’une piscine avec liner, c’est la pression de l’eau qui le maintient à niveau. Si celle-ci venait à disparaître, le liner pourrait être endommagé. Enfin, pour les piscines possédant un revêtement peint, enduit ou carrelé, le danger prend la forme d’un écaillement du revêtement ou même d’une dégradation des joints.

Que votre piscine soit creusée ou enterrée, le fait de la vider présente un risque. Néanmoins, une eau trop dégradée ou un bassin entartré peuvent être des raisons suffisantes pour procéder au vidage de l’eau. Alors comment procéder ?

Comment vider la piscine ?

L’entretien d’une piscine est une condition sine qua none à son bon fonctionnement. Cela passe évidemment par le vidage de l’eau. Si vous vous demandez à quelle fréquence nettoyer sa piscine la réponse est tous les 4 à 5 ans, sauf cas de force majeure.

Il est recommandé de réaliser cette opération durant la saison sèche car c’est à ce moment de l’année que le sol est le moins gorgé d’eau. Sa pression sur la structure est donc moindre. Il est tout de même préférable, avant de vider l’eau, de s’assurer que les sols aux alentours ne sont pas gorgés d’eau, de vérifier la météo à venir et aussi d’informer votre voisinage.

Pensez à utilisez un plaqueur pour que le liner reste bien en place durant l’opération. Une fois que l’eau est évacuée, il est nécessaire d’arroser régulièrement le bassin pour éviter que la chaleur du soleil ne désolidarise toute la maçonnerie. Enfin, une semaine environ avant de passer à l’acte, tout traitement chimique de l’eau doit cesser afin d’éviter un risque éventuel de pollution de l’environnement.

En raison des risques encourus, il est recommandé de s’adresser à un pisciniste pour vous guider ou pour réaliser cette manœuvre.

En savoir plus :

Blanchir l’eau de sa piscine : intérêts